Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2014

vendredisque #96

 

vendredisque #96.jpg

 

Mini Groove Orchestra - La Monostereologie Pt. 1  (l.o.v.e - 2004)
Ulf Wakenius - La Mer  (Momento Magico - 2014) 
Matt Elliott - Again  (Only Myocardial Infarction Can Break Your Heart - 2013) 
Feu! Chatterton - Côté Concorde  (Feu! Chatterton EP - 2014)  Other Tracks HERE  
Village of Spaces - Ancestral Oak  (Welcome In - 2014)  Quelque chose de Tony Caro & John...
Tony Caro & John - There Are No Greater Heros  (All on the First Day - 1972)    
The Marv - An Oscillation  (A King Of Tunes (Ragadevan) - 2014) Produit par Stillmusic un petit label parisien
The Marv - Kookookoo  (A King Of Tunes (Ragadevan) - 2014)  Coucou !  
Blanche - Do You Trust Me ?  (If We Can't Trust The Doctors - 2004)  Quelque chose de Lee Hazlewood et Nancy Sinatra... 
Sainkho and Garlo - Nostalgy Tyva  (Go to Tuva - 2013)  Sainkho Namtchylak chanteuse hors norme de la République de Tuva
Guts - Libre, je suis devenu  (Paradise For All - 2013)

 

 

 

Commentaires

Un grand merci pour cette superbe sélection.

Écrit par : gabrielle | 19/09/2014

Répondre à ce commentaire

Feu! Chatterton, y'a quelque chose, merci !
(test stéréo ok)

Écrit par : La bUze | 19/09/2014

Répondre à ce commentaire

Je ne voudrais pas avoir l'air de la ramener, mais comme la rose et le réséda, poème de Aragon, est cité dans la chanson l'heure dense de Feu! Chatterton, il me semble tout à fait d'actualité de le relire et de s'en imprégner. Ce poème écrit pendant l'occupation de la seconde guerre mondiale par Aragon alors communiste et clandestin, fut un appel au rassemblement. Il célébrait le courage de ces hommes qui ont su dépasser leurs convictions personnelles de politique et de religion afin d'oeuvrer pour cette noble cause : la liberté.
On ferait bien d'en prendre de la graine...

Écrit par : POP | 22/09/2014

Les commentaires sont fermés.