Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2012

Leica M9-P | Edition limitée "Hermès"

 

img21899.jpg

leica-m9-p-hermes-top.jpg

img21906.jpg

img21908.jpg

 

La beauté est-elle un luxe ? Non, la beauté n’est pas un luxe, c'est ce que tout le monde devrait répondre normalement... Comment le serait-elle, elle qui est par essence gratuite. « Plaisir désintéressé » dit Kant à son sujet, parce que le plaisir pris à la beauté d’une chose la laisse intacte, pure du désir de mettre la main sur elle. L’œuvre dont on admire la beauté est soustraite à sa possible consommation. « On ne touche qu'avec les yeux » . Par là, les œuvres survivent à nos admirations. Le coup de cœur est doux : il n’abîme rien. J'en viens à l'objet du délit, son nombre réduit d'exemplaires, son design exceptionnel, son équipement de qualité,  font du Leica M9-P, édition limitée créée en collaboration avec la prestigieuse maison parisienne Hermès, un véritable petit joyau à tout égard.  Mais depuis sa sortie en mai dernier, ce petit bijou SUBLIME n'est accessible que dans mes rêves : 20 000 € TTC !

Kant, dans la Critique de la faculté de juger (1790), dissocie vigoureusement l'idée de beauté et la sensation de plaisir. Pour Emmanuel Kant, la beauté est une « satisfaction désintéressée », aucun intérêt pour l'existence de l'œuvre ne doit rentrer en compte dans le jugement de goût. Kant fait l'éloge de ce jeune auteur de 19 ans, Edmund Burke, qui s'attache dans son oeuvre, Recherche Philosophique sur l'Origine de nos idées du Sublime et du Beau (1757) à osciller entre le beau à l'esthétique plaisante et le sublime au pouvoir de destruction sur l'homme, grandeur, magnificience,  passion engendrée par la crainte, création de Satan par Dieu et la bataille entre les deux comme dans le Paradis Perdu de John Milton (1667). Alors oui, le sens péjoratif qui définit le luxe tels que faste, éclat, superflu, inutile, n'est-il pas aussi synonyme (à développer) de progrès, culture... Songez au poème satirique et provoc de Voltaire, Le Mondain (1736).

Finalement, me pencher sur ce post aura eu l'effet de détourner mes pensées de l'objet de tant de convoitise pour me ressourcer dans les quatre lectures marquantes de mon adolescence étudiante tout à fait recommandables  et en ressortir plus riche que je ne l'étais.

Emmanuel Kant - Critique de la faculté de juger (1790)
Edmund Burke - Recherche Philosophique sur l'Origine de nos idées du Sublime et du Beau (1757)
John Milton - Le Paradis Perdu (1667)
Le poème de Voltaire - Le Mondain (1736)

 

Écrire un commentaire