Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2012

vendredisque #64

 

vendredisque #64.jpg

 

The Wednesday Dance - The Addams Family  
Tom Zé - Atchim (Revolta Paiaiá 1673)  (Danç-êh-sá - 2006)  Mon Kiff !!
Saravah Soul - Cachorro Da Igrejinha  (Cultura Impura - 2010)
Isaar França - Anun Azul  (Azul Claro - 2006)  Une pure beauté ce disque !
Isaar França - Azul Claro  (Azul Claro - 2006)
Kokolo - Soul Power  (More Consideration - 2004) 
Foxygen - Waitin' 4 U  (Take the Kids Off Broadway - 2012)
Neil Young & Crazy Horse - Get a Job  (Americana - 2012) 
Nicolas Repac - Chain Gang Blues  (Black Box - 2012)  Superbe album de Nicolas Repac, un truc de fou!
Nicolas Repac - La Fuerza Del Sentimiento  (Black Box - 2012)
Nicolas Repac - Pulaar  (Black Box - 2012)  3 morceaux, c'était un minimum...
Can - Desert  (The Lost Tapes - 2012)
Can - Deadly Doris  (The Lost Tapes - 2012) 
Steffi Thiel & Michael Cashmore - Hello Tangerine  (Late But Never - 2012)
The Shaolin Afronauts - Kilimanjaro  (Flight of the Ancients - 2011) 
Adrian Younge - The Love I Got  (Adrian Younge vs Adrian Quesada - Ubiquity Records, 2012)
Thom Janusz - Crystals  Ronn Forella ...Moves!  (Sorti initialement sur Hoctor Label en 1975, l'album
     d'anthologie "Ronn Forella Moves" de Thom Janusz est repressé pour la premiere fois sur Luv'n
     Haight. Du jazz-funk classieux et raffiné)



Commentaires

il est pas terrible ce Neil Young non ?
par contre, Nicolas Repac çà va être à creuser ;)

Écrit par : La bUze | 26/06/2012

Répondre à ce commentaire

Moi je l'aime bien ce Neil Young. De toutes façons, pour me faire dire du mal de Neil Young faut se lever de bonne heure. Ce sont les premiers disques que je me suis achetée toute seule, je devais avoir dans les 12-13 ans, il y avait l'album majeur de Neil Young "Harvest" et le pas très connu "More" de Pink Floyd la bande originale du film de Barbet Schroeder. Et puis Neil Young c'est le souvenir de nuits printanières, où moi et ma bande de bras cassés, on faisait le mur pour aller rejoindre une pépinière pas très loin de chez nous. Certains y allaient en peugeot 103, guitare au dos, moi j'étais à la ramasse sur mon solex que je vénérais, les phares ne marchaient jamais, j'avais accroché deux lampes de poche (la pov' fille). On faisait un sitting au milieu des sapins sous un ciel étoilé et ça grattait du Neil Young. Voilà quand la plupart des jeunes de notre âge allaient à des boums pour danser sur du "grease" et se rouler des pelles sur "hotel california" des Eagles, nous on allait à la pépinière !!! D'ailleurs on s'est fait les pires frayeurs dans cette pépinière ;-) Voilà pourquoi Neil Young c'est précieux, entre autres parce que ça m'évoque tout çà, et que je n'ai pas pu m'empêcher de le raconter...

Parce qu'il y a des disques, tu ne sais pas pourquoi, c'est à la vie à la "More" ;-)
http://youtu.be/VgaQK839LxA

Écrit par : POP | 27/06/2012

Répondre à ce commentaire

vu sous cet angle, dur d'en dire du mal en effet ;)
pour mon cas perso, j'aime tellement ses disques jusqu'à la fin des 70's et ceux de la 1ère moitié des 90's que j'espère à chaque fois y retrouver le même niveau... mais, même si c'est que le temps d'une chanson, j'aime bien réentendre cette voix...

(Pink Floyd, un autre monument qu'il faudrait que je visite un jour)

Écrit par : La bUze | 28/06/2012

Les commentaires sont fermés.