Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2011

Adeus Amigo

 

P'tain que je suis triste...

 

lula.jpg

R.I.P. Lula Côrtes 1950-2011

 

Une grande figure du paysage psychédélique rock brésilien nous a quitté le 26 mars dernier. Lula Côrtes (né Luis Augusto Martins Côrtes) rendu célèbre par son incroyable LP de 1975, Paêbiru, qu'il partage avec Zé Ramalho. Tous les exemplaires originaux ont été perdus dans une inondation de l'usine de pressage, ce qui rendait ce disque extrêmement difficile à trouver, jusqu'à ce que Mr Bongo le réédite en vinyle. Depuis cette publication il a été largement reconnu comme le joyau perdu du mouvement psychédélique brésilien des années 60-70. Lula Côrtes a également contribué à l'acide-folk avec Satwa (Satwa) et Notaro Marconi (Non Sous Dos Reino Metazoarios).

Comme beaucoup de personnes fascinées par le mouvement Tropicalia au Brésil, c'est Caetano Veloso que j'ai découvert en premier, Transa (1972) crépitait déjà sur le vieux tourne-disques de mes parents dans les années 80. J'ai écouté les musiques du début produites par les maestros tels que Rogerio Duprat, j'ai continué à creuser et j'ai découvert Arthur Verocai et son sublime album éponyme de 1972, Il y a eu les autres, Gilberto Gil etc..., plus récents Os Mutantes. Et puis je suis arrivée à Recife au nord du Brésil, et je suis tombée sur une scène musicale rassemblée autour d'un musicien du nom de Lula Côrtes. Ce mouvement créé par tous ces musiciens, enregistré par une poignée de labels, a produit et diffusé pour moi l'une des plus belles musiques qui m'ait été donnée d'entendre, émouvante et universelle, signe de résistance et de liberté en période de dictature, et parce que pratiquée par des hommes et des femmes venus d'horizons sociaux et ethniques les plus divers qui ont pris part à la définition de l'identité nationale du Brésil.

A jamais gravé dans ma mémoire...

 

satwa.jpg

 Lula Côrtes - Allegro Piradissimo  (Satwa - 1973)

 

frunt.jpg

Lula Côrtes & Zé Ramalho - Nao Existe Molhado Igual Ao Pranto  (Paêbiru - 1975)

Lula Côrtes & Zé Ramalho - Maracas de Fogo  (Paêbiru - 1975)



Commentaires

... bub

Écrit par : bub | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.