Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2011

P.S.Y.

 

1189-container_suit.jpg

 

Signé sur la branche armée «musique inclassable» du label Ninja Tune, «Big Dada», la formation franco-américaine surprend par sa capacité à s’emparer d’un domaine musical comme un bébé de trois mois d’un hochet.
Paris Suit Yourself, génialement explosif ouvre des brèches d’où coulent des nuées de no wave rock’n’rollesque, hybridées à de l’afrobeat, soutenues par un chanteur charismatique aux allures dégingandées d’un Jean-Michel Basquiat en transe, rien que cela. Si certains voient en lui le gourou du groupe, il n’en est pourtant qu’un des piliers, comme chacun des autres hurluberlus du band, tous aussi érudits en musique classique qu’en fêtes techno berlinoises. C’est ce croisement des genres composé comme une sorte de nœud autoroutier qui fait toute la magie d’un groupe qui n’a pas fini de faire parler de lui.

 

1296080733psymymainshitstaon.jpeg

My Main Shitstain (2011) 

 

Paris Suit  Yourself - Craig Machinsky

Paris Suit Yourself - Sophie Scholl

Paris Suit Yourself - Yesterday Will You Make Cry


Les commentaires sont fermés.