Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2010

The Left | Gas Mask (2010)

 

The-Left-Gas-Mask.jpg

 

A peine sortis de la claque hip hop The Reset, dans son ascension, Appollo Brown nous en remet une couche avec son projet musical The Left accompagné de ses compères Journalist 103 et DJ Soko. Rien à voir avec le hip hop soul de Appollo, quoique les samples soulful nous renvoient bien à la production du Beatmaster. Le ton est dur et même si Gas Mask nous apparaît comme un hip hop plutôt basique, il est sacrément efficace à l'écoute !

 

The Left - Change
The Left - Gas Mask
The Left - Battle Axe feat. Mu 
The Left - How We Live feat. Hassaan Mackey
The Left - The Funeral



27/11/2010

Hayvanlar Alemi | Guarana Superpower LP (2010)

 

lp_promo_72dpi.jpg

 

Fondé à Ankara en 1999, le groupe d'ÖZÜM ITEZ (guitare électrique) et de SARIHAN (batterie) pratique un mélange surf-rock et psyché, truffé d'emprunts à la tradition turco-ottomane. A noter, au centre d'un répertoire extrêmement riche et varié, les titres Mega Lambada et Guarana Superpower, typés post-punk années 80 en proche parenté de l'album Torch Of The Mystics des SUN CITY GIRLS. Combo rock instrumental à découvrir sans plus attendre sur ce superbe LP avec textes de présentation et photos en couleur en édition limitée (Sublime Frequencies).

 

Hayvanlar Alemi - Mega Lambada

Hayvanlar Alemi - Hakiskan Misafirler Iki


Télé-Achat #6

 

mauvaise-graine.jpg

 

image_slide_show_new_102916_fr.jpg

 

 

image_high_def_102915_fr.jpg

Image 11.png

 

Pochette et cartes postales sérigraphiées par WINSHLUSS (Supermarché Ferraille / Requins Marteaux / Persepolis)

Compilation avec les titres inédits de :

Yussuf Jerusalem
Jack Of Heart
Feeling Of Love
JC Satan 

Streaming HERE

Vinyle en édition très limitée pour 10€ chez Born Bad (Paris XI), là où je fais régulièrement mes courses...

 

 

Bill Orcutt - Way Down South

 

tumblr_l5img6OHwe1qzf8yeo1_500.jpg

 

Bill Orcutt 12” one-sided LP - 5 versions différentes du même morceau "Way Down South"

Edition of 300

Available at MimarogluForced Exposure and Volcanic Tongue

 

Bill Orcutt - Way Down South (2)



26/11/2010

vendredisque #26

 

vendredisque 26.jpg

 

Front.jpgKool&TheGang_WildAndPeacefulTMB.jpg1667753158-1.png

OdysseyWhoB.jpgMourirAupresDeMonAmourFrontB.jpgLittleAnnCoverimage.jpg

radio_citizen-hope_and_despair.jpglp_promo_72dpi.jpg1290527934_cover.jpg

59409172_ac01205df2.gifnerd-nothing-cover.jpgom011-sleeve.jpg

 

Demon Fuzz - Hymn To Mother Earth  (Afreaka! - 1970)
Kool And The Gang - Wild And Peaceful  (Wild And Peaceful - 1973)
Illaiyaraaja and Kamal Hassan - Vikram Vikram  (V/A - Play That Beat Mr Raja #1 - 2010)
Odyssey - Who  (Who/Sad Face 7" - 1974)
Demis Roussos - I Dig You  (Single - 1977)
Little Ann - Who Are You Trying To Fool  (Deep Shadows - Reissue 2009) Timmion Records
Radio Citizen (feat. Bajka) - Summer Days  (Hope & Despair - 2010)
Hayvanlar Alemi - Guarana Superpower  (Guarana Superpower LP - 2010) Sublime Frequencies
Leo Zero - (Can) Halleluwah  (Disconnect - 2010) Strut Records
Leo Zero - (Indambinigi) Zimba  (Disconnect - 2010)
Novos Baianos - Acabou Chorare  (Acabou Chorare - 1972)
N.E.R.D. - God Bless Us All  (Nothing - 2010)
The Green Door Kids - Moody  (Muzikal Yooth - 2010)

Grup Ses - 1 arti 1  (From Istanbul - undomondo)

 

novosbaianos.jpg

Novos Baianos - Viva Brazil !

 

22/11/2010

The Liminanas

 

R-2507698-1287834645.jpeg

Il semblerait que les américains se soient amourachés de ce groupe français de Perpignan qu'est The Liminanas, puisqu'un petit label de Chicago (Trouble Mind Records) vient de publier le premier album éponyme du duo composé de Lionel et Marie Liminanas fortement inspirés par Gainsbourg, la french pop des années 60 et les substances psychoactives.

The Liminanas - Je Ne Suis Pas Très Drogue

 

21/11/2010

I want to kiss you on the cheek

 

tumblr_lc87anhGO71qz6f9yo1_500.jpg

 

Desmond & The Tutus - Kiss You On The Cheek

 

 

17/11/2010

Sun City Girls | Funeral Mariachi (2010)

 

Sun-City-Girls-Funeral-Mariachi.jpg

 

Bien que ce soit avec une certaine résignation mais néanmoins pas "fâchée" pour un sou, que je constate que ma voix et mes propositions de disques ne fassent pas grand tapage dans les classements d'albums 2010 pour lesquels j'ai été sollicitée, j'aimerai croire que l'album dont il est question dans ce post et dont je vais vous soumettre quelques morceaux puisse révolutionner la donne.

Avant toute chose une petite parenthèse qui a toute son importance. L'annulation de dernière minute de mon voyage prévu début novembre en Libye (cause de force majeure) m'ouvrait étonnamment une porte sur un vaste paradis musical... Je fais allusion au concert des légendaires Sun City Girls à Beyrouth les 4 et 5 novembre derniers (voir flyer ci-dessous). Et bien oui, les membres fondateurs Alan et Richard Bishop se produisaient pour la première fois au Moyen-Orient pour deux concerts consécutifs au Théâtre de Beyrouth, la première soirée étant consacrée aux chansons des Sun City Girls et la seconde aux différents projets solos des frères Bishop. Mais parce qu'on ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie, parce qu'un boulot important m'a retenue sur Paris jusqu'au 5 au soir, parce que je n'ai pas eu le temps nécessaire de m'occuper de mon visa et parce que je n'étais pas sûre de trouver des billets d'entrée sur place, je n'ai pu assister à cet événement. Mais sans cela, j'étais assez folle pour réserver un vol coûte que coûte destination Beyrouth dans un temps record ! Pas d'inquiétude, je m'en suis remise encore que j'ai senti ma douleur pour m'être arrachée par dépit quelques peaux supplémentaires autour des ongles, un terrain déjà bien dévasté d'ordinaire.

 

poster-21.jpg

 

Bref cessons tout suspense, après 30 ans et quelque chose comme 50 albums, Funeral Mariachi serait apparemment le dernier enregistrement studio du trio infernal, inclassable, éclectique, bizarre et provocateur jamais réuni de leurs dernières sessions avant que le batteur Charles Gocher ne meurt prématurément en 2007. La musique ici se classe parmi les plus riches, la plus accessible jamais enregistrée tout en négociant son chemin à travers les explorations psych mondiales, les références morriconesques et paysages sonores filmiques. De l'intro délirante de Radio Ben's au crash final de la chanson titre, Funeral Mariachi fournit 11 pistes qui affichent le côté raffiné de l'enregistrement studio produit par SCG enveloppé dans cette lueur d'un autre monde qui a toujours séparé le groupe de ses contemporains. Au-delà de la folk magnifique et des styles vocaux qui s'enchaînent, il est une influence rétro importante du cinéma italien, des références arabes et indonésiennes où planent tout au long de l'album les fantômes psychédéliques. La post-Prod et le mastering final ont été complétés par les frères Bishop après la mort de Charles Gocher et le résultat ne devrait pas décevoir les adeptes. Funeral Mariachi fournit une parfaite introduction au secteur le plus mélodique de l'univers de SCG et qui ironiquement pourrait être le dossier le plus aimé jamais créé. Il n'y a pas plus bel et plus doux adieu, mais j'ai versé ma larme...

 

Sun City Girls - Ben's Radio

Sun City Girls - The Imam

Sun City Girls - Black Orchid

Sun City Girls - This Is My Name

Sun City Girls - Blue West

 

In Memory

CharlesGocher_byKerryKugleman.jpg

Charles Gocher (1952 - 2007)

 

16/11/2010

Gangrene (The Alchemist + Oh No) | Gutter Water (2010)

 

Gangrene-The-Alchemist-Oh-No-Gutter-Water.jpg

 

C.R.A.Z.Y  !!

Deux des plus lourds frappeurs de hip hop, le MC/producteur The Alchemist et le Beatmaster/rappeur Oh No ont uni leurs forces pour créer le duo Gangrene, qui n'est pas sans nous rappeler celui de J Dilla et Madlib (Jaylib). S'il est vrai que The Alchemist et Oh No sont plus connus pour leurs productions tueuses que pour leurs rimes, vous devriez avoir une petite idée de la foi de ce que ces deux-là pourraient tout simplement avoir dans ce premier effort intitulé Gutter Water ! Allez faites péter les enceintes, je vous envoie la déferlante !

Stones Throw

 

Gangrene - Take Drugs

Gangrene - Chain Swinging

Gangrene - Ransom

 

 

12/11/2010

Faun Fables | Light Of A Vaster Dark (2010)

 

Image 1.png

Faun Fables - Housekeeper



Faun+Fables.jpgJ'ai toujours été très marquée par la punk folk celtique des albums de Faun Fables, le dernier en date : l'album studio Transit Rider en 2006. Je ne compte pas la compilation/EP's/singles de 2008 : A Table Forgotten. Aujourd'hui Light Of A Vaster Dark ne déroge pas à la règle !

Le nom du groupe fait la lumière sur leur approche de la musique. Faun est représenté comme un dieu rustique où l'esprit est le lieu de la mythologie romaine et une fable est un récit racontant l'histoire d'animaux, de créatures mythologiques, de plantes ou forces de la nature. Vous mariez les deux et vous avez la description de la musique du groupe.

Le groupe est composé de la chanteuse-compositrice-guitariste Dawn McCarthy et du guitariste Nils Frykdahl. Ils sont soutenus par la percussionniste et violoniste électrique Yayanos Meredith, de la multi-instrumentiste Kirana Peyton, à la clarinette et flûte Cornelius Boots, et le joueur d'harmonica en la personne de Mark Stikman. A tout cela s'additionne un tourbillon de sons éclectiques lourds sur les cordes à de nombreux endroits. Puis la voix hallucinante de McCarthy s'affirme au-dessus de tout ce mélange.

Cet album est construit autour des thèmes de la lumière et des ténèbres révélés dans les différentes saisons de la vie. Pour explorer ces thèmes, l'album est construit en quatre suites de chansons introduites pour chacune d'entre elles de petits interludes. C'est au coeur du temps des troubadours que la conteuse McCarthy nous offre ses histoires imaginaires. Les mélodies sont complexes et simples à la fois et leur tournure étrange demande une attention toute particulière. Les instruments ont tendance à se marier pour se séparer ensuite.

Cette sixième version de Faun Fables poursuit son évolution dans son approche musicale. C'est un disque enjoué, envoûtant, étrange, réfléchi mais toujours divertissant. On se demande bien quels sont les délices à venir dans l'esprit fertile et imaginatif de Dawn McCarthy ? A paraître le 16 novembre prochain chez Drag City.

Faun Fables - Sweeping Spell