Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2010

Sun City Girls | Funeral Mariachi (2010)

 

Sun-City-Girls-Funeral-Mariachi.jpg

 

Bien que ce soit avec une certaine résignation mais néanmoins pas "fâchée" pour un sou, que je constate que ma voix et mes propositions de disques ne fassent pas grand tapage dans les classements d'albums 2010 pour lesquels j'ai été sollicitée, j'aimerai croire que l'album dont il est question dans ce post et dont je vais vous soumettre quelques morceaux puisse révolutionner la donne.

Avant toute chose une petite parenthèse qui a toute son importance. L'annulation de dernière minute de mon voyage prévu début novembre en Libye (cause de force majeure) m'ouvrait étonnamment une porte sur un vaste paradis musical... Je fais allusion au concert des légendaires Sun City Girls à Beyrouth les 4 et 5 novembre derniers (voir flyer ci-dessous). Et bien oui, les membres fondateurs Alan et Richard Bishop se produisaient pour la première fois au Moyen-Orient pour deux concerts consécutifs au Théâtre de Beyrouth, la première soirée étant consacrée aux chansons des Sun City Girls et la seconde aux différents projets solos des frères Bishop. Mais parce qu'on ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie, parce qu'un boulot important m'a retenue sur Paris jusqu'au 5 au soir, parce que je n'ai pas eu le temps nécessaire de m'occuper de mon visa et parce que je n'étais pas sûre de trouver des billets d'entrée sur place, je n'ai pu assister à cet événement. Mais sans cela, j'étais assez folle pour réserver un vol coûte que coûte destination Beyrouth dans un temps record ! Pas d'inquiétude, je m'en suis remise encore que j'ai senti ma douleur pour m'être arrachée par dépit quelques peaux supplémentaires autour des ongles, un terrain déjà bien dévasté d'ordinaire.

 

poster-21.jpg

 

Bref cessons tout suspense, après 30 ans et quelque chose comme 50 albums, Funeral Mariachi serait apparemment le dernier enregistrement studio du trio infernal, inclassable, éclectique, bizarre et provocateur jamais réuni de leurs dernières sessions avant que le batteur Charles Gocher ne meurt prématurément en 2007. La musique ici se classe parmi les plus riches, la plus accessible jamais enregistrée tout en négociant son chemin à travers les explorations psych mondiales, les références morriconesques et paysages sonores filmiques. De l'intro délirante de Radio Ben's au crash final de la chanson titre, Funeral Mariachi fournit 11 pistes qui affichent le côté raffiné de l'enregistrement studio produit par SCG enveloppé dans cette lueur d'un autre monde qui a toujours séparé le groupe de ses contemporains. Au-delà de la folk magnifique et des styles vocaux qui s'enchaînent, il est une influence rétro importante du cinéma italien, des références arabes et indonésiennes où planent tout au long de l'album les fantômes psychédéliques. La post-Prod et le mastering final ont été complétés par les frères Bishop après la mort de Charles Gocher et le résultat ne devrait pas décevoir les adeptes. Funeral Mariachi fournit une parfaite introduction au secteur le plus mélodique de l'univers de SCG et qui ironiquement pourrait être le dossier le plus aimé jamais créé. Il n'y a pas plus bel et plus doux adieu, mais j'ai versé ma larme...

 

Sun City Girls - Ben's Radio

Sun City Girls - The Imam

Sun City Girls - Black Orchid

Sun City Girls - This Is My Name

Sun City Girls - Blue West

 

In Memory

CharlesGocher_byKerryKugleman.jpg

Charles Gocher (1952 - 2007)

 

Commentaires

Merci pour ce texte.Vraiment très beau et touchant album.

Écrit par : bart | 22/11/2010

Répondre à ce commentaire

Ca fait toujours du bien de partager avec d'autres les mêmes croyances sur tel ou tel musicien, d'autant plus quand il s'agit des Sun City Girls.
Touchant et beau, oui c'est ce qu'effectivement il faut retenir de ce disque. L'émotion est très palpable tout au long de l'album, voire même déchirante parfois.
Merci pour ce commentaire ici, pour moi c'est un hommage supplémentaire pour un groupe exceptionnel qui a su marquer les esprits.

PS : Pour ceux qui dans un moment de lucidité s'apercevraient soudainement qu'il leur faut à tout prix le vinyle, il est déjà trop tard ! J'ai constaté encore deux, trois pistes parmi celles d'ailleurs dont les prix sont déjà indécents. Les revendeurs s'en donnent à coeur joie, conscients de la transaction alléchante qu'ils pouvaient effectuer avec ce futur album collector. Je suis sereine, mon exemplaire devrait arriver bientôt même s'il tarde un peu (prévu pour janvier 2011)... c'est déjà la mort dans l'âme que j'ai loupé leur concert à Beyrouth, il ne manquait plus que je passe à côté du vinyle !!

Écrit par : POP @ bart | 23/11/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.