Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2010

vendredisque #23

 

vendredisque #23.jpg

 

Que dire de cette playlist, si ce n'est qu'elle commence par deux "putains de morceaux", Andromeda's Suffering d'Alice Coltrane, grand moment de musique, suivi de Digeridoo, un grand classique d'Aphex Twin mais surtout le tune le plus maniaque de la techno mentale jamais créé... Et puis c'est tout, enfin presque ,-)

 

00602498594667_S[1].jpgdidgeridoo.jpegr stevie moore - phono.jpg

LetsGoOutTonight-1.jpgfolder-59.jpg776563.jpg

galwad-y-mynydd.jpgbeat-of-our-own-drum-e1271702588621.jpgalbum-vol-2-release.jpg

pulp_different_class.jpgimage_high_def_113883_fr.jpgKaren-Elson-Ghost-Who-Walks.jpg

 

Alice Coltrane - Andromeda's Suffering  (Lords Of Lords - 1972)
Aphex Twin - Digeridoo (Maxi, 1992)
R. Stevie Moore - Why Should I Love You  (Phonography - 1976)
Ned Oldham - The One Light  (Let's Go Out Tonight - 2010)
Ananda Shankar - Streets Of Calcutta  (Ananda Shankar And His Music - 1975)
Stretch - Why Did You Do It  (Elastique - 1975)
Galwad Y Mynydd - Galwad Y Mynydd  (Galwad Y Mynydd - Reissue Finders Keepers 2007)
JC. Brooks And The Uptown Sound - Baltimore Is The New Brroklyn  (Beat Of Our Own Drum - 2009)
Afro Celt Sound System - Release  (Release volume 2 - 1999)
Pulp - I Spy  (Different Class - 1995)
Belleruche - Fuzz Face  (270 Stories - 2010)
Karen Elson - The Ghost Who Walks  (The Ghost Who Walks - 2010) 

 

Mais qui est Karen Elson ? Elle a collaboré avec sa copine Cat Power pour une reprise de Gainsbourg, je t'aime moi non plus, c'était en 2006 je crois, sinon elle est mannequin... Un mannequin qui chante vous me direz c'est bien connu, mais contrairement à une certaine Carla, Karen Elson a eu le bon goût d'épouser le musicien Jack White. Premier album sorti cette année, The Ghost Who Walks.

 

Commentaires

La 1ère fois que j'ai entendu Ananda Shankar, c'était sa reprise de Jumpin' Jack Flash, j'ai cru à une nouveauté electro. Même en écoutant ce Street of Calcutta, on peut se dire qu'il sonnait vraiment moderne !

Écrit par : klak | 12/10/2010

Répondre à ce commentaire

Effectivement ce sont les reprises de Jumpin' Jack Flash des Stones et de light My Fire des Doors figurant sur son album éponyme de 1970 qui l'on fait connaître du monde entier. Mais c'est cet album de 1975 que je préfère : fascinant, envoûtant, d'une grande originalité et d'une grande ouverture d'esprit. Tout amateur de sitar et de groove se doit de posséder ce petit bijou.

Écrit par : POP @ klak | 13/10/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.